Quelles sont les étapes à entreprendre pour construire une véranda ?


ENTREPRISE & SOCIÉTÉ / vendredi, janvier 31st, 2020

Condensation sur les vitrages ; risque d’éblouissement ou manque de luminosité, odeur de renfermé, frigo à la mi-saison et four en été. Autant de plaies qui touchent votre véranda. Comment éviter celles-ci ? Tous les conseils dans cet article.

Établir le plan de votre projet

La première étape que vous devriez faire est de bien établir le plan de votre projet. De cette manière, vous et le constructeur de véranda comme véranda Paris savez très bien les travaux à entamer. Et ce dernier peut saisir directement vos besoins et vos attentes.

Ensuite, vous devez aussi choisir un style de véranda qui va correspondre au style de votre maison, afin d’harmoniser un ensemble bien homogène. Et vous devez aussi penser à planifier l’aménagement de votre jardin sur le plan de votre véranda. Orientation, implantation et aussi le choix du revêtement de toiture sont des critères essentiels. Autre point que vous devez apporter une attention particulière c’est l’emplacement correct de l’allée ou les accès de jardin.

Élaborez les bonnes bases

Étonnamment, certains constructeurs de vérandas apportent peu d’attention aux fondations. Pourtant, elles constituent une importance capitale et c’est pour cette raison qu’elles doivent être réalisées correctement. La dalle de sol doit être conçue d’une barrière contre l’humidité et bien isolée. De cette façon, vous allez éviter la formation de condensation. Construire une véranda sans précaution préalable sur une assise dure peut engendrer des problèmes d’humidité. Avec les spécialistes de véranda Paris, vous aurez une installation qui respecte les normes en vigueur.

 Choisir un excellent vitrage

Comme la majorité des vérandas sont établies en verre, il est important de bien choisir un bon vitrage. Pour cela, vous devez penser à bien choisir un vitrage qui a un faible facteur solaire et aussi qui dispose d’une bonne valeur isolante. En cas de toiture et de vitrage incliné, si la valeur isolante est moins bonne ; vous pouvez opter pour l’utilisation d’une valeur ug de minimum 1,0 pour le double vitrage isolant. Par ailleurs, actuellement, il est recommandé d’utiliser un triple vitrage, car les pertes Ug du vitrage vertical vers le vitrage incliné sont minimes.

Mais il est trop lourd ce qui va causer des problèmes directs sur la taille des principes de construction. Mais vous ne devez pas vous concentrer uniquement sur la valeur isolante du vitrage. Vous devez aussi prêter une attention particulière au cadre. Vous pouvez remplacer le cadre par une matière moins conductrice comme l’aluminium, si bien que le bord isole mieux.

Par ailleurs, prenez aussi en compte la protection solaire et pour la pénétration de lumière. Si la véranda est destinée à être une pièce de vie, vous devez choisir un type de vitrage avec une pénétration de lumière inférieure de 70 % pour la toiture, afin de prévenir la pénétration massive de lumière. Pour éviter la surchauffe, surtout si la véranda est exposée à l’ouest ou au sud, il est indispensable de choisir un vitrage qui dispose le bon indice solaire.

Concernant le vitrage de toiture, il y a aussi les vitrages qui disposent un facteur solaire moins de 30 %. Pour les vitrages verticaux, l’idéal c’est d’opter pour un vitrage qui dispose un facteur solaire un peu plus élevé. Pour votre propre sécurité, il faut que le vitrage respecte la norme et les règlementations en vigueur. De cette façon, vous seriez sûr et certain que le risque de bris de vitre va diminuer au minimum. Par ailleurs, vous pouvez faire confiance à un spécialiste de la véranda Paris pour vous aider dans votre projet de construction de véranda.

Choisir les bons matériaux

Pour que votre véranda soit bien construite, vous devez utiliser de bons matériaux comme le bois ; l’aluminium ou aussi l’acier. En général, le PVC n’est pas adapté à cette application. Les bons matériaux sont souvent connus pour bon en support pour la construction de la toiture. Pour garantir l’ensemble de la solidité, la meilleure solution c’est donc de choisir les bons matériaux.

Parfois, il est indispensable d’envisager des renforts supplémentaires dans la toiture ou dans le mur pour partager le poids sur les fondations. Le facteur isolation intervient naturellement aussi. De bons matériaux qui disposent une rupture thermique sont vraiment indispensables. Sinon, les bons matériaux forment des ponts thermiques. La condensation se forme et la chaleur s’échappe.

Comme il a été dit plus haut, l’isolation avec de bons matériaux et de bons vitrages, mais il ne faut pas perdre de vue l’ensemble ! Actuellement, la quantité conforme en isolation est bien entendu un must. Mais n’exagérez pas, il est possible que l’habitation existante ne soit pas si bien isolée. Ainsi, essayez de fixer le niveau isolant selon le degré de l’isolation de votre maison ou votre future maison et l’utilisation de la véranda que vous souhaitez qu’elle ait. Une véranda passive appuyée à une maison ancienne qui n’est pas isolée n’a pas de sens. Par ailleurs, les équipes de la véranda paris pourrait vous aider dans le choix des matériaux. Il saurait vous conseiller et aiguiller dans vos choix.

Penser à l’isolation et l’humidité

L’isolation n’est efficace que si elle s’enregistre dans une démarche homogène : pas uniquement le vitrage, mais aussi le sol ; les murs ; les nœuds constructifs ; l’habitation. Il est insensé de porter un manteau et un gros pull si vos pieds sont sur la glace. Le respect des délais et une bonne exécution des raccords à la maison et des nœuds constructifs sont vraiment indispensables pour éviter les futurs problèmes d’humidité. Le savoir-faire et l’expérience de l’entrepreneur jouent ici un grand rôle.

La plupart du temps, la véranda s’attache toujours à une construction existante. Une isolation contre l’habitation et une barrière contre l’humidité sont vraiment importantes. Dans la majorité des cas, le mur extérieur se poursuit de l’intérieur vers l’extérieur. Par conséquent, cela va causer des problèmes de moisissure et de condensation. La meilleure solution est donc d’isoler correctement jusqu’aux fondations. Les façades arrière existantes sont la plupart du temps de réaliser de façon incorrecte si bien que l’humidité qui provient du sous-sol pénètre. Ainsi, vous devez confier la tâche à des spécialistes de véranda Paris. Il serait à votre écoute et à votre disposition pour tout ce qui touche les vérandas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *